Actualité Amable Tastu

17 février 2018

L'ANNEE 1825 - Proposé par Marie Daffini

L’année 1825  fut une année particulièrement riche en émotions personnelles et poétiques pour Amable tastu.  La jeune femme, alors âgée de 30 ans,  aime la France, sa patrie. Elle n’hésite donc pas à répondre favorablement à l’appel des Bourbons qui, soucieux de ranimer les splendeurs de l’ancienne monarchie, invitèrent tous les poètes du temps à célébrer les magnificences  du sacre de Charles X en la cathédrale de Reims. Amable choisit d’apporter son hommage à l’événement.  Elle chanta, en des vers... [Lire la suite]
Posté par amisdamabletastu à 17:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

01 janvier 2018

Amable Tastu vue par Chateaubriand : histoire de lumières et d'ombre

  Extrait des ''Mémoires d'Outre Tombe'' : Comment Chateaubriand explique l'oubli dans lequel est tenue Amable Tastu. Petit commentaire... - Le blog de claireDans les Mémoires d'Outre Tombe, conçues comme fresque d' un monument aux morts élevé à "la clarté de ses souvenirs", Chateaubriand, désireux de rester dans la mémoire collective comme un "vainqueur des siècles" à la façon d'Ulysse, Thésée, Énée, Hercule...http://www.claireantoine.com  
Posté par amisdamabletastu à 10:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 décembre 2017

Amable était à l'honneur chez les Soroptimist !

  En ce lundi 20 novembre, Marie Daffini, Présidente, répondait  avec plaisir à l’invitation de Nicole Faessel, Présidente du Club Soroptimist,  pour  présenter Amable Tastu et l’association « Les Amis d’Amable Tastu » aux membres du Club réunis à l’hôtel Mercure de Metz. Elle évoqua les motifs qui l’amenèrent à s’intéresser à cette femme de lettres de l’époque romantique, d’origine messine,  qui se distingua par l’étendue de sa culture et son intégrité morale.   Elle développa ensuite... [Lire la suite]
Posté par amisdamabletastu à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 novembre 2017

Souvenirs de novembre 2013

  Novembre 2013 - Soirée "Amable Tastu" au Centre Culturel de Queuleu - Le blog de claireA la redécouverte d'Amable Tastu (Metz, 1795 - Palaiseau, 1885) Après le petit salon tenu à La Maison de Verlaine, 2 rue Haute-Pierre à Metz, le vendredi 8 novembre dernier, consacré à la lecture à 3 voix du conte de Peau d'âne, revisité par Amable Tastu,...http://www.claireantoine.com  
Posté par amisdamabletastu à 20:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 octobre 2017

Eugène Tastu embrasse la carrière de diplomate (proposé par Marie Daffini)

Si, après 1830, Amable connut des motifs de satisfaction de plus en plus rares, elle n’eut jamais à se plaindre de son fils Eugène. L’affection d’Eugène et sa réussite professionnelle la consolèrent de bien des déceptions au sein de son couple.  Eugène, qui fut élevé dans le respect des valeurs morales inculquées par ses parents,  fit de brillantes études secondaires et universitaires. En 1837, âgé de vingt ans à peine, il fut licencié en droit et, trois mois plus tard, devint élève consul. En 1839, après deux ans de... [Lire la suite]
Posté par amisdamabletastu à 21:53 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
01 octobre 2017

Amable Tastu, muse oubliée : Conférence à Metz, de Catherine Poussard-Joly

  On a parlé d'Amable Tastu, samedi, au Musée de la Cour d'Or - Le blog de claireSOUVENIR ! Amable à la FIM en octobre 2013 Répondant à l'invitation des Amis d'Amable Tastu, Catherine Poussard-Joly est aimablement venue évoquer celle qui, il y a une vingtaine d'années, a été le sujet de son livre : Amable Tastu ou la Muse oubliée,une...http://www.claireantoine.com  
Posté par amisdamabletastu à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 septembre 2017

Le Journal des débats politiques et littéraires évoque Eugène Tastu, le fils d'Amable, à l'occasion de son décès, en 1893

 Journal des débats politiques et littéraires, dimanche soir 8 octobre 1893  M. Eugène Tastu, dont nous avons annoncé la mort dans notre édition blanche de ce matin, était le fils de Madame Amable Tastu qui, pendant  la Restauration et le gouvernement de Juillet, a été une des femmes poètes les plus célèbres. Son nom est inséparable de celui de sa mère qu'il a perdue seulement au commencement de l'année 1885 à l'âge de quatre-vingt-neuf ans.  Madame Tastu, qui, avec les produits de sa plume, avait pu... [Lire la suite]
Posté par amisdamabletastu à 08:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 août 2017

Amable et le progrès technique par Marie Daffini

Quel regard  Amable porte-t-elle sur le progrès technique qui caractérise son époque ?  Un extrait du discours d’André Bellard, membre titulaire à l’Académie de Metz nous informe. Le texte, de 1955, s’intitule «Amable Tastu, une Messine au grand cœur, une grande méconnue ». « En 1837, en tête du premier volume de ce que l’auteur a modestement intitulé « Proses »,  voici quelques lignes d’une nouvelle  Fabien, le rêveur où elle met en scène une manière de philosophe. Déclaration de... [Lire la suite]
Posté par amisdamabletastu à 11:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 juillet 2017

A la Maison de Verlaine le 2 juin : ''L'oeuvre d' Amable tastu témoigne du destin des femmes auteures du XIXe siècle"

  A l'invitation des Amis de Verlaine, s'est déroulée, le 2 juin, une très agréable soirée introduite par Marie Daffini, la présidente de l'Association « Les Amis d'Amable Tastu ». Elle a rapidement présenté l'auteure en l'insérant dans la problématique du destin des femmes poètes du début du XIXe siècle, pour ensuite évoquer la genèse de la création de l'Association qui a vu officiellement le jour en février 2017 et  les projets qui se mettent petit à petit en place, à savoir, entre autres, celui d'une plaque à... [Lire la suite]
Posté par amisdamabletastu à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 juin 2017

Le prix d'éloquence de l'Académie Française (proposé par Marie Daffini)

    En 1839, l’Académie Française propose comme sujet de concours l’éloge de Madame de Sévigné. Madame Tastu qui, depuis quelques années déjà, mettait le cours de sa vie entre parenthèses pour travailler sur des ouvrages en prose, fort attirée par le sujet, décida de concourir. Nombreux furent ses amis qui la soutinrent avec ardeur. Chateaubriand, à qui elle envoie son manuscrit afin qu’il lui donne son avis avant l’épreuve publique le 11 juin 1840, lui écrit : « A merveille, Madame, rien à ajouter, rien à... [Lire la suite]
Posté par amisdamabletastu à 17:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :